Marion M. vous livre ce témoignage sur sa formation TOEIC avec Mary-Beth et ses impressions quant au passage du test

Félicitations pour son beau score de plus de 900 points !

Dans un premier temps, nous aimerions savoir pourquoi vous avez choisi une formation en anglais, qu’est-ce qui a motivé votre démarche ?

– J’étais en formation de licence professionnelle guide conférencier pour la deuxième année consécutive. En effet, mon professeur d’anglais ne m’a pas permis d’avoir mon année. Je devais donc repasser mon examen cette année mais n’étant pas obligée de suivre de nouveau les cours, et ne voulant pas perdre mon anglais, j’ai repris des cours particuliers. De plus, je voulais comprendre cette première note et avoir un autre avis car dans toute ma scolarité je n’avais jamais eu de tels résultats.

Une formation à des fins professionnelles ou personnelles ?

– Tout d’abord personnelles mais aussi et surtout professionnelles car le monde du tourisme nous impose d’être presque totalement bilingue. De plus, je souhaitais passer le TOEIC afin d’avoir une preuve internationale de mon niveau en anglais.

De quelle branche professionnelle venez vous ?

– Le tourisme.

Comment avez vous connu MBJean Formation? par le bouche à oreille , le site internet, la page facebook ….

– Le site internet

Vous avez suivi des cours individuels.  Avez vous été satisfaite de ce procédé ?

Très satisfaite.

 Pour vous, quels sont les avantages de la formation en face à face ?

– La formation en face à face permet d’avancer à son rythme tout en respectant le niveau et pour moi, dont l’oral est le principal outil dans mon métier, pouvoir parler en direct avec le professeur qui était dans mon cas Mary-Beth. Ce qui permet aussi de s’accoutumer à d’autres accents ayant, dans les différents cours que j’ai suivis, côtoyé uniquement l’accent anglais et non l’accent américain.

La conseilleriez-vous ?

– Sans hésiter.

Passiez-vous beaucoup de temps à votre travail personnel ?

Travaillant en parallèle, je n’avais que peu de temps à consacrer au travail personnel. J’essayais cependant de toujours passer au moins deux heures à réviser le TOEIC entre deux heures de leçons.

Aviez-vous des leçons ? 

Je n’appellerais pas ça des leçons mais plutôt des objectifs à essayer de réaliser dans le livre du TOEIC.

Avez vous l’impression d’avoir progresser ?

Les résultats que j’ai eu lors des entraînements aux TOEIC blancs ont été inférieurs à ceux que j’ai eu lors du vrai test.

Qu’est-ce qui vous a aidé le plus ? L’apport de vocabulaire ? les révisions de grammaire ? L’accoutumance à l’accent de native speaker ?

L’Oral et l’échange avec le professeur.

Maintenant à propos de votre test TOEIC 

Avez vous été surprise par votre résultat ?

Oui mais dans le bon sens.

Quel est votre sentiment par rapport au test d’une façon générale ?

C’est un test compliqué qui amène facilement à douter de soi.

Avez vous trouvé que le test était difficile et si oui quelle est la partie que vous avez trouvée la plus difficile ? A l’inverse, quelle est la partie que vous avez trouvée la plus facile ?

Oui le test est difficile. La partie la plus difficile pour moi est la partie écrite. La partie la plus facile et ce grâce à mon oreille est la partie orale et notamment celle avec les conversations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *