825 points …Un beau score au test TOEIC pour Victorine …
Après une terminale S au lycée « Marie Curie » de Vire, Victorine, 17 ans, souhaite intégrer une école de formation à la chiropraxie à Toulouse.
Dès l’entrée, on lui demande de passer le test TOEIC pour justifier de son niveau en Anglais. Elle doit avoir un score de 650 au minimum. Elle dispose de 2 ans pour le passer.
Décidée à appréhender au mieux le test, elle prend contact avec MBJ formation pour faire la préparation au TOEIC avec Mary-Beth.
Voici son témoignage :

Aviez-vous déjà entendu parlé du test TOEIC ?
Non, c’était la première fois.

Pourquoi avoir choisi de faire la formation chez MBJ ?
Une amie m’a parlé de MBJ Formation et des préparations proposées.
Je voulais savoir où j’en étais en Anglais, connaitre le test et améliorer mes connaissances pour avoir le meilleur score possible.

Qu’est-ce qui vous a plu dans la formation ?
La mise en confiance de Mary-Beth ! Elle parle de tout, nous avons beaucoup conversé et j’ai nettement amélioré mon expression et ma compréhension orale.
Nous avons vu chaque partie du test.
Nous sommes revenues sur les parties où j’étais le moins à l’aise et nous allions plus vite sur les parties plus faciles. C’était au cas par cas. Quand j’avais un doute, on recommençait.
De plus, Mary-Beth insistait beaucoup sur les pièges à éviter.
Les tests blancs ont été également très importants. Nous faisions une correction complète à chaque fois.

Avez-vous trouvé le test TOEIC difficile ?
Oui ! C’est un test difficile. Le vocabulaire est différent de celui qu’on étudie à l’école. Il est très orienté vers l’Anglais commercial « Business English ».
C’est pourquoi la préparation est indispensable.
Pendant la formation au TOEIC, on fait beaucoup d’exercices avec de la compréhension de vocabulaire ciblé.
Un autre point important : la rapidité !
Grâce à la préparation, on gagne en rapidité. Le test dure 2 heures et pas une minute de plus. Il faut donc avoir fini dans les temps. L’entrainement permet de diminuer le stress du timing !

Avez-vous des remarques ou conseils à donner pour de futures prétendants au TOEIC ?
La préparation est indispensable.
Mary-Beth est très flexible au niveau des aménagements d’horaires pour les cours.
Mais il faut un partenariat entre le professeur et l’élève. L’élève doit être motivé et travailler en dehors des cours.
Cela aurait été trop dur de travailler seule sans l’aide de Mary-Beth.
J’ai été récompensée, je ne m’attendais pas à avoir un score aussi élevé…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *